Publicités

Astrologie, science sacrée

R. Fludd L'Homme Microcosme

L’Homme lève les yeux au Ciel et ils observent. Il étudie dès lors les astres, ce qu’il perçoit de ce monde au-dessus de lui. Convoquons le Larousse pour définir la Science, qui aujourd’hui, conserve toute sa valeur universitaire : L’Astronomie.

Le Larousse nous dit : “Science qui étudie les positions relatives, les mouvements, la structure et l’évolution des astres.”
Plus loin, il nous est rappelé que l’Astronomie fondamentale , se décompose à son origine de l’Astrométrie (détermination des positions) et de la Mécanique Céleste (Lois organisant les mouvements des astres).
Hors, si le Comment ? préoccupe de tous temps les chercheurs, le Pourquoi ? fut également le fruit des observations et des doctrines édictées par les sages et les sachants. Cette branche est dévolue à l’Astrologie. Convoquons à nouveau le savoir encyclopédique, et voici la définition qu’il donne de l’Astrologie : “Discipline ayant pour objet l’étude des corrélations entre la configuration, la qualité propice ou néfaste du ciel géocentrique lors d’un événement terrestre, d’une part, et la nature, les développements de cet événement d’autre part.”

Vous avez à présent une vision tripartite de l’étude du Ciel. Si le caractère scientifique dur de l’astrologie n’est plus retenu dans la majeure partie des universités (en France depuis 1666), il est infondé d’en abolir l’étude sur le plan ésotérique (Astrologie en tant que Science Sacrée), tout comme ignorer son apport aux sciences humaines est un déni. Sur le plan exotérique nous pouvons parler d’Astrologie Moderne et de sa branche traitant du caractère et des comportements : l’Astropsychologie.
Et c’est bien intentionnellement, que j’introduis la scission entre la part visible de l’astrologie (au sens d’accessible aux non-initiés) qui traite principalement de sémiologie, caractérologie, philosophie, mythologie et bien sûr psychologie, d’une part, et l’astrologie comme attenante aux sciences occultes tant par sa composante mantique, que par ses liens avec l’Alchimie et l’Hermétisme. L’astrologue est le garant de sa discipline, qui éclaire, sans chercher à briller, la voie de celui ou celle qui s’adresse à lui.  
Ce dernier jamais ne profane, et jamais ne détourne sa conscience, des 7 principes.

L.A.A. Reyati

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *